Comment effectuer la fabrication de CBD ?

plante de cbd

Le CBD est un produit qui est de plus en plus utilisé, car nombreux sont ceux qui découvrent de jour en jour ses vertus. À défaut de faire un achat de CBD tout le temps, pourquoi ne pas se mettre à sa production soi-même ? Mais est-ce donné à tout le monde de fabriquer le CBD ? Si oui, comment le fabriquer donc ? Comment extraire l’huile de CBD ? Comment est fait le CBD ? Comment extraire le CBD du chanvre ? On vous dit tout dans les lignes qui suivent.

Qui peut fabriquer le CBD ?

Puisque le CBD n’est pas aussi nocif comme le cannabis (ne contient pas de THC), sa production ou sa fabrication est permise à toutes personnes se sentant capables de le faire. Grâce à cette possibilité, nombreux sont les agriculteurs qui se sont convertis à la plantation des fleurs CBD afin de pouvoir les commercialiser. Toutefois, certaines restrictions ou réglementations de la loi sont imposées en France pour tous ceux qui sont des producteurs de fleurs CBD.

Comme exemple de restriction, il y a par exemple le fait que le type de plantes de chanvre qui seront mises en terre doit faire partie de celles autorisées par la loi. Existant sous plusieurs variétés, les autorités interdisent la culture de certaines plantations de chanvre. Une autre restriction liée à la production et la commercialisation des fleurs CBD est qu’il est interdit d’extraire le CBD même par les fleurs, mais plutôt par les graines et la tige.

Comment fabriquer le CBD ?

La fabrication du CBD commence par la plantation des fleurs CBD. Une fois que les fleurs viennent à maturité, l’extraction du CBD à proprement dite peut commencer, de manière à obtenir plusieurs produits (huile CBD, e-liquide CBD etc.) sur le marché.  Cette extraction se fait au travers de différentes méthodes que les producteurs utilisent en fonction de leur convenance. Au nombre des méthodes de fabrication du CBD, il y a :

La méthode de l’extraction de CBD par l’huile

Comment extraire l’huile de CBD ? Comment faire de l’huile de CBD ? Il s’agit d’une autre technique qui peut être faite par tout le monde. Pour réaliser l’extraction, vous aurez besoin des huiles comme l’huile d’olive, l’huile de sésame ou encore l’huile coco. L’huile d’olive est très fréquemment utilisée pour réussir cette méthode. Pour le faire, il faut décarboxyler les fleurs CBD récoltées puis les tremper pendant un bon moment dans de l’huile d’olive. Certains utilisent uniquement les bourgeons de la plante de chanvre. Une fois que les fleurs sont bien trempées, il faut passer au filtrage de l’huile afin de mettre de côté la matière végétale, et c’est fait. L’huile CBD est obtenue pour servir à ce qu’il faut.

Un avantage de cette méthode de fabrication du CBD en huile est qu’elle permet d’avoir du CBD pur. Aucun élément n’est atténué dans le produit. L’avantage de ce type de processus est la conservation des nutriments, mais également des bienfaits. Néanmoins, l’extraction à l’huile n’offre pas un meilleur taux de CBD. Ce qui témoigne de la complexité de maîtriser les cannabinoïdes qui en sont prélevés. Puisque l’huile est chauffée pendant le prélèvement, les propriétés du CBD et des terpènes sont dégradées. Pour finir, la conservation des produits CBD provenant de cette technique est d’une durée courte. C’est donc de cette manière que les huiles vendues dans les boutiques CBD sont fabriquées.

En résumé, pour pouvoir extraire le CBD du chanvre, il faut choisir la meilleure plante du chanvre pour l’obtention d’un CBD de meilleure qualité. C’est une étape capitale. Il s’ensuit maintenant la technique d’extraction. S’il existe de nombreuses techniques, celle de l’extraction CO2 supercritique demeure la technique à adopter. Elle est non seulement efficace, mais aussi octroie une excellente qualité de produit.

La méthode de l’extraction de CBD par l’alcool

L’extraction du CBD avec l’alcool est plutôt facile, mais très lente. En effet, pour le faire, les fleurs CBD ou les bourgeons de la plante sont trempés dans une solution alcoolique jusqu’à ce que l’alcool s’évapore complètement, laissant ainsi place à une pâte dans laquelle le CBD se serait totalement dissout. Cette fabrication, tout le monde peut la faire, mais elle peut diminuer ou même atténuer certains actifs du CBD. C’est une manière d’obtenir du CBD pas cher.

Comment extraire le cbd du chanvre ?

Depuis de nombreuses années, le CBD est plébiscité pour ses nombreux bienfaits. Pour pouvoir avoir cette substance, il faut commencer par l’extraire du chanvre. À commencer par le choix du chanvre jusqu’à l’obtention du CBD, tout se fait de façon minutieuse. Alors comment obtenir ou extraire le CBD du chanvre ?

Choisir le chanvre : une étape capitale

Pour obtenir un dérivé du cannabis de bonne qualité, il est important de l’extraire d’un chanvre ayant une qualité extrême. Ceci étant, il faut tenir compte de la variété, la zone de provenance et bien d’autres. En outre, il faut tenir compte des variétés qualifiées. Elles doivent être soumises à des règles et des étapes de production strictes. Pour cette raison, il faut opter pour du chanvre 100% naturel.

Pour obtenir donc du CBD, il faut dans un premier temps prélever les cannabinoïdes et les terpènes du chanvre. Pour y parvenir, il existe diverses techniques et certaines se révèlent meilleures et sûres.

Lors de l’achat CBD ou de l’huile de CBD auprès d’un grossiste, il faut vérifier la formule d’extraction du CBD.

L’extraction du CBD par CO2 supercritique

Là, il s’agit de la chimie. Cette technique est un procédé récent et très développé que de nombreuses usines utilisent. C’est une méthode très complexe et coûteuse qui exige des équipements adéquats. Toutefois, elle permet d’avoir une forte teneur en CBD.

Elle consiste à extraire de manière sélective les molécules essentielles. Pour ce faire, le CO2 est chauffé à tel point qu’il passe à l’état supercritique. C’est une étape comprise entre l’état liquide et l’état gazeux propice à la décarboxylation des acides cannabinoïdes qui se trouvent dans le chanvre. La décarboxylation est un procédé qui permet de mettre en évidence les propriétés des cannabinoïdes et de les isoler. Pendant la transformation, lorsque les acides cannabinoïdes perdent la molécule de CO2, ils se transforment en des cannabinoïdes actifs.

L’extraction supercritique se fait à température limite permettant la conservation des différentes molécules. Le CO2 est un gaz très conseillé pour l’extraction végétale, car il possède des avantages très bénéfiques. Puisqu’il est à la fois non polluant et non inflammable ainsi qu’il est rapidement éliminé.